Miscellanées, le site de Christian Féron
Le site de Christian Féron

Texte créé par le Politophore

05 octobre 2022 - Rédigé par le Politophore

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs,

Tout d'abord, j'en appelle aux forces vives de la nation.

Personne ne me contredira si j'affirme, en toute connaissance de cause, que la chute de l'emploi industriel a pour conséquence une dégradation du tissu social, tout autant dans les zones dites sensibles qu'en milieu rural.

On nous abreuve de mensonges ! Il faut avoir le courage de regarder les réalités en face : encore faut-il savoir mettre en oeuvre une dynamique cohérente.

Dans cet ordre d'idées, je veux le redire ici avec force, la chute de l'emploi industriel nous invite à agir, agir dès à présent et ensemble, en donnant plus d'acuité aux questions d'éducation, de santé, de justice sociale, au travers de l'action des partenaires sociaux.

Pour terminer, je voudrais rappeler une parole de Coluche qui disait : « Si tous ceux qui n'ont rien n'en demandaient pas plus, il serait bien facile de contenter tout le monde ». Si vous avez besoin de quelque chose, nos adversaires vous expliqueront comment vous en passer.

Il était de mon devoir d'être parmi vous et de vous dire ces choses. Seuls, nous ne sommes rien. Ensemble, nous pouvons tout !

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, je vous remercie de votre attention.

 

Retour au Politophore