Miscellanées - le site de Christian FERON
Soleil

Trempes de coloration jaspée (jaspages, color case hardening)

Trait...

Les trempes ci-dessous ont été réalisées sans cyanure de potassium, grâce à un procédé original de ma conception.

Ce procédé ne déforme jamais les pièces, contrairement au procédé classique de trempe jaspée habituellement pratiqué. D'autre part, la consommation d'énergie nécessaire est moindre. Ce procédé permet également de faire dominer une teinte plutôt qu'une autre.

Ci-dessous, une coloration jaspée sur un boitier de carabine Francotte :

Exemple de jaspage (trempe jaspée) 02

Un autre exemple sur un boitier de carabine à bloc tombant de la fin du XIXe siècle :

Exemple de jaspage (trempe jaspée) 01

Encore un autre exemple sur un boitier de carabine Martini Tanner, montrant qu'il est possible, par ce moyen, d'obtenir une teinte dominante si on le désire :

Exemple de jaspage (trempe jaspée) 03

A noter :

Quelques armuriers ont déjà tenté de mettre au point un procédé comparable, sans cyanure et ne déformant pas les pièces. Mais les résultats ne furent pas au rendez-vous. Même problème dans les entreprises de traitement thermique, qui n'arrivent pas à se passer de cyanure pour cette opération...

Les résultats que les uns et les autres ont obtenu, vont d'une surface noire (voire charbonneuse) à des teintes à dominante presque noire.

D'autre part, des problèmes peuvent survenir lorsque l'on retrempe une pièce ayant déjà été cémentée. Le problème est donc de remettre en couleur des pièces qui ne doivent, en aucun cas, être détériorées, parce qu'elles sont irremplaçables.

Tel est, par exemple, le cas des pièces de musée, des armes anciennes, ou encore des armes contemporaines de très haute valeur.

Personnellement, il m'a fallu beaucoup d'argent et de temps, ainsi que d'essais, pour mettre au point ce procédé de coloration jaspée. C'est presque le hasard qui m'a fourni la clé finale.

Au terme de mon travail de chercheur, j'ai remarqué que ce procédé aurait pu être utilisé par mon père et mon grand-père, car cela n'exige pas de gros moyens.

Cela leur aurait permis d'économiser beaucoup d'énergie pour chauffer les creusets ; même leur santé en aurait bénéficié, puisque le cyanure de potassium se trouve, par cette méthode, totalement supprimé...

J'ai utilisé ce procédé durant une dizaine d'années, et mes clients en ont toujours été pleinement satisfaits.

Les avantages sont énormes :

  • économie d'énergie très importante par rapport à la trempe classique.
  • pas de déformation des pièces, et donc jamais aucune rectification à faire après traitement (gain de temps considérable).
  • possibilité de donner une teinte dominante.
  • respect de l'environnement : ce procédé n'utilise pas le cyanure de potassium, ce qui supprime un rejet extrêmement toxique.
  • matériel facile à se procurer et peu onéreux.
  • pas de colis à envoyer chez un sous-traitant, et donc élimination des risques de détérioration, ou de perte dans les transports. Plus de frais de port aller-retour, ni perte de temps à cause des délais.
  • L'absence de cyanure de potassium supprime tous les dangers liés à l'utilisation de ce produit extrêmement toxique...

De nos jours, c'est toujours l'ancien procédé au cyanure qui est utilisé pour remettre en couleur, avec les risques importants que cela fait prendre à la santé des ouvriers. C'est dommage, puisqu'il est désormais possible de faire autrement...

Trait...

En aucun cas, ce document et son contenu ne sont une incitation à faire ou à utiliser ce qui est montré ici. L’utilisation des informations contenues dans cette page relève de votre pleine et entière responsabilité quant aux dommages de tous ordres qui pourraient en résulter. Les travaux photographiés ont été réalisés du temps où j’étais établi en qualité d’armurier fabricant muni de l’autorisation de fabrication d’armes de guerre. Toutes ces armes ont été livrées à des chasseurs, tireurs, collectionneurs, représentants des forces de l’ordre et des corps constitués, musées, possédant les autorisations requises lorsqu’il y avait lieu.

Le seul et unique but de cette page est de faire découvrir l’artisanat et ses réalisations dans le monde de l’armurerie, ainsi que dans d’autres domaines utilisant des techniques communes ou apparentées.

Reproduction interdite sans autorisation

Haut de page

 
Valid XHTML 1.0 Strict