Miscellanées - le site de Christian FERON
Soleil

Quelques outils d'armurier

Trait...

Ci-dessous, des gabarits de crosse. Ils sont utilisés pour donner la forme générale de la crosse au noyer brut.

Gabarits de crosses de fusils et carabines

Les gabarits ont des formes différentes selon le type de crosse voulue (crosse anglaise, demi-pistolet, pistolet, à la française, bavaroise, autrichienne...), et permettent aussi de reproduire des crosses de fabricants tels que Purdey, Holland & Holland, Boss, Rigby, Lebeau-Courally, Francotte, Dumoulin et bien d'autres.

Outils spéciaux

Outils d'armurier et d'arquebusier 01

Ci-dessus, quelques petits trésors d'arquebusier. De haut en bas et de gauche à droite :

  • un outil pour rallonger les forets,
  • un outil pour fabriquer des ressorts à boudin hors-cote,
  • une pince-plateau, très pratique pour pincer les petites pièces (idée de Gaston, mon grand-père),
  • un outil pour fabriquer les chaînettes sur les fusils à platines,
  • un gabarit de perçage pour forer les tuyères de silencieux à reflux,
  • un gabarit pour percer les vis traversières dans les crosses,
  • un support pour rectifier les têtes de culasse (à utiliser avec un tour),
  • un adaptateur pour recharger les réservoirs de CO2 des carabines Giffard/Carbona de la Manufacture d'Armes et Cycles de Saint-Etienne,
  • un support d'usinage pour rectifier les têtes de culasse des carabines à verrou (à utiliser avec un tour),
  • un support pour longuesses de fusils de chasse, afin de les tenir lors de la réalisation des quadrillages,
  • un support de bascule pour tenir les crosses lors de la réalisation des quadrillages.

Ci-dessous, une vue de détail de l'appareil à fabriquer les ressorts à boudin, qui ne nécessite pas l'emploi d'un tour. J'avais conçu ce dispositif vers l'âge de 19 ans.

Outils d'armurier et d'arquebusier 02

Cet appareil est très pratique pour fabriquer les ressorts hors standard. C'est particulièrement utile pour réparer des armes qui ne sont plus commercialisées, ou pour lesquelles il n'existe plus de pièces détachées.

Tous ces outils ont été fabriqués spécialement, c'est la raison pour laquelle ils sont introuvables dans le commerce.

Il est fréquent qu'un arquebusier doive fabriquer des outils lui-même. Au début des années 1980, dans la nomenclature des métiers de l'Anpe, il n'y avait aucune rubrique pour les armuriers ; ceux-ci étaient assimilés à des vendeurs ou à des ajusteurs-outilleurs ! Parce qu'il fallait savoir fabriquer ses outils soi-même, peut-être...?

Parmi ceux montrés ici, il serait difficile de savoir à quoi ils servent si je ne l'avais pas expliqué plus haut. Tout outil dont l'emploi est inconnu, doit donc faire l'objet d'une étude, car sinon, c'est le résultat de recherches et de méthodes qui pourrait être irrémédiablement perdu.

Tous les outils montrés sur cette page ont leur histoire, ce ne sont pas vraiment des outils comme les autres...

Trait...

En aucun cas, ce document et son contenu ne sont une incitation à faire ou à utiliser ce qui est montré ici. L’utilisation des informations contenues dans cette page relève de votre pleine et entière responsabilité quant aux dommages de tous ordres qui pourraient en résulter. Les travaux photographiés ont été réalisés du temps où j’étais établi en qualité d’armurier fabricant muni de l’autorisation de fabrication d’armes de guerre. Toutes ces armes ont été livrées à des chasseurs, tireurs, collectionneurs, représentants des forces de l’ordre et des corps constitués, musées, possédant les autorisations requises lorsqu’il y avait lieu.

Le seul et unique but de cette page est de faire découvrir l’artisanat et ses réalisations dans le monde de l’armurerie, ainsi que dans d’autres domaines utilisant des techniques communes ou apparentées.

Reproduction interdite sans autorisation

Haut de page

 
Valid XHTML 1.0 Strict