Miscellanées - le site de Christian FERON
Soleil

Restauration sur une épée maçonnique flamboyante

Trait...

Cette épée avait été vendue aux enchères dans une vente publique voilà de très nombreuses années. Elle provenait de la collection Bellot qui regroupait des objets maçonniques. Dans la salle, tout le monde pouvait la voir, n'importe qui aurait pu l'acheter...

Malheureusement, la lame était cassée à son extrémité. Il manquait facilement une douzaine de centimètres. Peut-être la porte d'une lointaine Cayenne qui se serait refermée trop vite, voilà un siècle ou plus ?

Sur les lames de ce type d'épées qui n'ont pas été nettoyées, on peut souvent voir une trace noirâtre vers l'extrémité. Cela s'accompagne d'un détrempage partiel du métal juste à cet endroit, ce qui nuit à la solidité. Dès lors, tout s'expliquait puisque la lame était manquante à partir de ce point-là.

Epée maçonnique flamboyante époque Charles X
Vue travaux terminés.

Le premier problème était de retrouver le nombre d'ondulations ainsi que la longueur d'origine ; or, le fourreau en cuir et en bois était également brisé au même endroit. L'indice principal manquait.

D'où un passage à la planche à dessin pour réaliser, après quelques savants calculs, le plan complet d'après le rayon des ondulations... Ensuite, je taillais une ébauche en acier et la soudais avant de redonner la forme. Je parvins ainsi rendre à cette épée la douzaine de centimètres qui lui faisait cruellement défaut.

Pour terminer, polissage, bleuïssage, reprise de la dorure près de la garde et petite patine...

Epée maçonnique flamboyante époque Charles X
Détail de la poignée après nettoyage.

Notez le décor impressionnant et d'une grande qualité de travail. Il s'agissait d'une pièce exceptionnelle datant de l'époque Charles X. D'ailleurs, je me demande comment elle a pu passer, un jour, dans une salle des ventes.

A tout hasard, j'ai conservé mes plans de cette épée, au cas où il faudrait en restaurer une semblable dans l'avenir.

Trait...

En aucun cas, ce document et son contenu ne sont une incitation à faire ou à utiliser ce qui est montré ici. L’utilisation des informations contenues dans cette page relève de votre pleine et entière responsabilité quant aux dommages de tous ordres qui pourraient en résulter. Les travaux photographiés ont été réalisés du temps où j’étais établi en qualité d’armurier fabricant muni de l’autorisation de fabrication d’armes de guerre. Toutes ces armes ont été livrées à des chasseurs, tireurs, collectionneurs, représentants des forces de l’ordre et des corps constitués, musées, possédant les autorisations requises lorsqu’il y avait lieu.

Le seul et unique but de cette page est de faire découvrir l’artisanat et ses réalisations dans le monde de l’armurerie, ainsi que dans d’autres domaines utilisant des techniques communes ou apparentées.

Reproduction interdite sans autorisation

Haut de page

 
Valid XHTML 1.0 Strict