Miscellanées - le site de Christian FERON
Soleil

Texte créé par le Criticon’Art

Trait...

 

Un panorama des expositions en cours révèle que le désenchantement des apparences énonce l'inconscient. Pourtant, Marcel Duchamp - dans un célèbre entretien - affirmait que l'incompétence de l'absolu accomplit le commentaire. Le devenir de l'auteur dément son essence, stigmatisant le fait que l'interprétation du politique réévalue la totalité. Or, nous avons constaté que l'écriture de l'Autre efface la jouissance.

 

Pop Art : Marylin Monroe vue par Andy Warhol

Retour au Criticon’Art

 
Valid XHTML 1.0 Strict